convergence


convergence

convergence [ kɔ̃vɛrʒɑ̃s ] n. f.
• 1671; de convergent
1Le fait de converger. La convergence de deux lignes. Convergence d'un système optique, d'une lentille. Rapport de convergence. grandissement. Météor. Convergence de deux masses d'air. Géol. Zone de convergence.
Mesure de la puissance d'un système optique à vergence positive.
2Fig. Action d'aboutir au même résultat, de tendre vers un but commun. concours. La convergence des efforts, des volontés.
3Math. Propriété d'une suite, d'une série, d'une application, d'une intégrale, de converger vers une valeur finie. Convergence en probabilité. stochastique.
4Biol., paléont. Ressemblance partagée par différents groupes (espèces, etc.) qui n'est pas héritée de l'espèce ancestrale. parallélisme. La convergence du requin et du dauphin.
⊗ CONTR. Divergence.

convergence nom féminin (latin convergentia) Fait de converger, de tendre vers un même point : La convergence de deux lignes. Fait de tendre vers un même but ou un même résultat : La convergence des efforts. Fait de présenter des analogies, des points communs : Les convergences entre nous sont nombreuses. Biologie Ressemblance acquise entre des animaux ou des plantes vivant dans le même milieu, entre des animaux ayant le même mode de locomotion ou le même régime alimentaire, alors que leurs ancêtres étaient beaucoup plus différents, ce qui interdit d'attribuer cette ressemblance à une parenté entre eux. (C'est ainsi, par exemple, que les naturalistes ont été amenés à séparer les cétacés et les poissons.) Mathématiques Propriété d'une suite, d'une série entière d'être convergente. Météorologie Accumulation de l'air par suite de son arrivée, à l'horizontale, dans une région donnée, ce qui appelle, à l'endroit de l'accumulation, un mouvement vertical compensatoire de bas en haut (ascendance dynamique). Mines Variation de longueur de toute corde d'une section droite d'une cavité souterraine. Neurologie Intégration par une cellule nerveuse des signaux venus d'endroits différents qui convergent sur elle. Optique Vergence positive d'un système dioptrique centré (par opposition à la divergence), égale à l'inverse de la distance focale exprimée en mètres. (L'unité de convergence est le m−1 ou dioptrie.) Télévision Dans un tube à masque de télévision en couleurs, réglage des balayages des faisceaux électroniques correspondant aux trois couleurs primaires, réalisé afin qu'ils traversent un même trou du masque. ● convergence (expressions) nom féminin (latin convergentia) Convergence des méridiens en un point, dans une représentation plane de l'ellipsoïde terrestre, gisement de l'image du méridien passant par ce point. Convergence lithosphérique, phénomène de rencontre entre deux portions de lithosphère contraintes à s'enfoncer. Convergence océanique, concentration vers un point ou une ligne de masses d'eau de températures différentes le long d'un front océanique. Intervalle de convergence d'une série entière réelle, intervalle ]−R,R[, ensemble des valeurs pour lesquelles la série est absolument convergente. Rayon de convergence d'une série entière, nombre R tel que, pour tout complexe de module strictement inférieur à R, la série converge, alors qu'elle diverge pour tout complexe de module strictement supérieur à R. Convergence binoculaire, convergence des deux globes oculaires sur un objet fixé, de manière à amener la formation de ses images rétiniennes sur les deux fovéas. (L'insuffisance de convergence entraîne l'asthénopie.) Convergence intertropicale, zone d'affrontement des alizés, caractérisée par une ascendance dynamique. Convergence spatiale, renforcement de l'état d'excitation d'un neurone par la sommation, ou convergence, d'influx nerveux provenant de plusieurs autres neurones. Convergence temporelle, renforcement de l'état d'excitation d'un neurone par la répétition rapide d'influx provenant d'une même source. ● convergence (synonymes) nom féminin (latin convergentia) Neurologie. Convergence spatiale
Synonymes :
- sommation spatiale

convergence
n. f.
d1./d Action de converger; fait de converger.
Fig. Convergence de points de vue.
|| GEOM Disposition de lignes qui se dirigent vers un même point.
|| MATH Convergence d'une suite: propriété d'une suite dont le terme U n tend vers une valeur finie lorsque le paramètre n tend vers l'infini.
Convergence d'une série: propriété d'une série dont la somme des termes tend vers une valeur finie.
d2./d PHYS Convergence d'une lentille: inverse de sa distance focale.

⇒CONVERGENCE, subst. fém.
A.— Domaine sc.
1. SC. EXACTES
a) GÉOM. [En parlant de lignes droites] Propriété qu'elles ont de tendre vers un même point. La convergence de deux lignes (Ac. 1835-1932). Anton. divergence.
b) MATH. ,,Propriété d'une série dont la somme des termes tend vers une limite finie lorsque le nombre des termes augmente indéfiniment`` (Sc. 1962). Convergence de la série, des séries; convergence simple, uniforme; notion de convergence :
1. ... la notion de convergence en probabilité est invariante dans une transformation ponctuelle continue. Cette dernière propriété, ainsi que la convergence forte de la valeur moyenne, sont postérieures à la période que nous étudions. Il existe enfin une sorte de convergence d'utilisation très commode, c'est la convergence en moyenne.
Hist. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 82.
c) PHYS. Propriété des rayons lumineux qui se dirigent vers un même point. Convergence d'une lentille. Inverse de la distance focale.
P. anal., OPHTALMOLOGIE. Sensation de convergence :
2. Comment prétendre que la perception de la distance est conclue de la grandeur apparente des objets, de la disparité des images rétiniennes, de l'accommodation du cristallin, de la convergence des yeux...
MERLEAU-PONTY, Phénoménologie de la perception, 1945, p. 57.
2. P. ext.
a) BIOL. Phénomène selon lequel des êtres d'espèces différentes présentent des caractères communs dus à une adaptation analogique à un même milieu. La réduction et la disparition des membres chez les Sauriens (...) phénomène de convergence (PERRIER, Zool., t. 4, 1928-32, p. 2965).
b) LINGUISTIQUE
Changements parallèles subis par des langues différentes (cf. Ling. 1972).
Fusion progressive de langues présentant des points communs (cf. MOUNIN 1974).
c) MÉTÉOR. ,,Mouvement de deux masses d'air se dirigeant l'une vers l'autre`` (GEORGE 1970).
B.— Au fig., cour. Fait d'aller dans une même direction, de tendre vers un même but. Convergence des efforts. Une concentration de pouvoirs apte à créer une convergence efficace des efforts militaires (JOFFRE, Mém., t. 1, 1931, p. 14) :
3. Si oméga n'était que le foyer, lointain et idéal, destiné à émerger, à la fin des temps, de la convergence des consciences terrestres, rien, en dehors de cette convergence même, ne pourrait le déceler encore à notre regard.
TEILHARD DE CHARDIN, Le Phénomène humain, 1955, p. 324.
Rem. 1. On rencontre exceptionnellement convergence comme synon. de cénesthésie. Lorsqu'il [Wandrille] se trouva dans la plénitude de sa convergence avec lui-même... il rouvrit les yeux (ARNOUX, Double chance, 1958, p. 95). 2. Les emplois fig. de convergence ne sont accueillis que par ROB., DUB. 1967, Lar. Lang. fr. et DAVAU-COHEN 1972.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1671 phys. convergence des rayons (Le Père CHÉRUBIN, La Dioptrique oculaire, p. 157 ds BARB. Misc. 12, n° 11); 2. 1816 fig. « fait de tendre vers un but commun » (MAINE DE BIRAN, Journal, p. 88); 3. 1890 opt. « inverse de la distance focale évaluée en mètres » (Lar. 19e Suppl.). Empr. au lat. sc. convergentia sens 1 en 1611 (J. KEPLER, Dioptrice in Opera omnia, éd. Frisch II [1859] 543 ds BARB. Misc., loc. cit.). Fréq. abs. littér. :162.

convergence [kɔ̃vɛʀʒɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1671; de convergent.
1 Fait de converger. || La convergence de deux lignes, de deux rayons lumineux.(1890). || Convergence d'un système optique, d'une lentille…, grandeur caractéristique de ce système, égale à l'inverse de la distance focale. Vergence. || La convergence est généralement exprimée en dioptries; elle est positive si la lentille est convergente, négative si la lentille est divergente.
Météor. Divergence négative; rétrécissement d'une colonne d'air en rotation.
2 (1816). Fig. Action d'aboutir au même résultat, de tendre vers un but commun. Concours. || La convergence des efforts, des volontés (→ Concorde, cit. 4).
1 (…) toujours le chef-d'œuvre a pour cause une convergence universelle d'effets.
Taine, Philosophie de l'art, t. II, V, IV, V, p. 341.
Didact. (sc. nat., sc. humaines). Fait de converger, de se rassembler sans qu'il y ait influence causale. || Phénomènes de convergence entre cultures très différentes (ethnol.).
2 Les faits d'adaptation mécanique sont normaux et l'on en possède de nombreux cas dans l'organisation dentaire où, par exemple, des animaux aussi disparates génétiquement que le lièvre, le cheval et le bœuf ont des molaires de structure mécanique voisine. Qualifié de convergence, ce phénomène, s'il était pris pour base d'une typologie systématique, donnerait lieu à la construction d'un dispositif très différent du buisson phylétique, mais qui en recouperait un grand nombre de rameaux.
A. Leroi-Gourhan, le Geste et la Parole, t. I, p. 48.
3 Math. Propriété d'une série dont la somme des termes est un nombre fini. || Convergence en moyenne d'une suite, propriété de cette suite d'avoir pour moyenne arithmétique une suite admettant une limite.
CONTR. Divergence.

Encyclopédie Universelle. 2012.